The Reign of Cats

Ce monde est dominé par les chats de races. Les chats de gouttière, quant à eux, sont traités comme des moins que rien, des pauvres. Cependant, depuis peu, un groupe de rebelles s'est formé... Serait-ce le début d'une nouvelle ère ?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esprit Libre [Chef des Rebelles]

Aller en bas 
AuteurMessage
Esprit Libre
Super Admine
Chef des Rebelles


Féminin Nombre de messages : 13
Age : 23
Pseudo : Masouka.
Date d'inscription : 01/04/2008

Fiche du chat.
Caractère:
Relations:
Expérience:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Esprit Libre [Chef des Rebelles]   Mer 2 Avr - 14:31

    Nom » Esprit Libre.
    Surnom(s) » Spirit, ou Esprit.
    Sexe » mâle.
    Âge » une trentaine de lunes.
    Groupe » rebelle.
    Rang » meneur.

    Caractère » il faut l'avouer, le meneur des rebelles et assez... spécial. Toujours à l'écoute des autres, sage et réfléchi, il est également plein de fougue. Parfois têtu, rebelle de nature, il n'écoute que les ordres qu'il juge bons. Mais quelquefois, lorsque d'anciens souvenirs l'assaillent, il devient triste et renfermé. Malheureusement, malgré tous ses efforts, il n'arrive pas à tirer un trait sur son passé.
    Physique » Esprit est un beau chat au pelage tigré gris. Ses magnifiques yeux couleur ambre scintillent d'intelligence, et une constante lueur de défi brille dans son regard. Sa fourrure et soyeuse, sa silhouette fine mais musclée. Sous cette apparence agile se cache un guerrier puissant et fort d'expérience...
    Oui, c'est vrai, il est beau. Mais n'essaie aucunement de jouer de ses charmes, et son côté renfermé lui ferait plutôt faire le contraire.
    Histoire »
    Il est peu probable que Spirit vous dévoile un jour son passé. Lui-même fait semblant de ne pas s'en souvenir, faisant l'erreur d'enfouir ses souvenirs au fond de lui, au lieu de les évacuer. Mais peu importe, après tout... Vous allez découvrir l'histoire d'un vétéran jeune mais en même temps vieux d'histoire et d'expérience. Accrochez-vous...

    Le soleil se levait sur un nouveau jour, celui du solstice d'été. Les oiseaux chantaient la nouvelle saison, les grillons s'en donnaient à cœur joie pour exprimer leur humeur joyeuse. Quelques feuilles volaient parfois sous la pression d'une brise tiède, plusieurs chats étaient allongés sur cette douce herbe d'un vert intense.
    Parmi eux, Perle d'Hiver, une femelle au beau pelage aussi blanc que la neige. Ses formes rondes démontraient avec évidence qu'elle était enceinte, et depuis un moment. Justement, c'était aujourd'hui qu'elle allait mettre bas. Au bout d'un moment, la chatte blanche s'éloigna du groupe, pour se coucher derrière un buisson d'aubépine. Quelques félins la regardèrent disparaître derrière les feuilles, avant de replonger dans leur sommeil bénéfique.
    Ses yeux noisette grands ouverts, Perle d'Hiver se morfondait. Ses petits ne connaîtront jamais leur père, cet infâme noble... Pire. Le roi des riches. Le souverain suprême. Un matou fier, mielleux et arrogant.
    La jeune chatte fut tirée de ses pensées par une contraction, et un premier chaton sortit, aussi blanc qu'elle. Une femelle, apparement. La jeune mère s'empressa de la lécher, avant qu'un autre petit sorte. Là, elle fut gênée, agacée. Il ressemblait à son père. Certes, il était beau : son beau pelage tigré scintillait d'une lueur argentée sous le soleil, sa silhouette était fine et élancée. Mais il ressemblait à son damné père...
    Passé le moment de trouble mêlé de haine, Perle d'Hiver lécha son deuxième petit, serrant les deux jeunes contre elle. Malgré tout, elle les aimait... Et ferait tout pour qu'ils soient l'opposé de leur géniteur. Tout.
    -
    Une patte sortit de la pouponnière, puis enfin une tête. Deux yeux oranges fixèrent avec émerveillement le manteau blanc qui avait recouvert les sols pendant la nuit. Peu après, une autre frimousse, blanche cette fois-ci, sortit dehors. Avec un grognement de plaisir, Petit Esprit s'élança dans la neige, éclaboussant copieusement sa sœur de flocons blancs. Les deux chatons jouèrent dans la glace pendant plusieurs minutes, lorsqu'une voix amusée les interpela.
    « Venez, vous allez vous attraper mal. »
    C'était le portrait craché de la petite chatonne blanche, mais en adule, qui sortait à ce moment d'une autre tanière, celle des guerriers. Les deux enfants coururent vers leur mère, avant de se jeter contre elle, dans un besoin soudain de câlins. La reine les lécha tour à tour, ses yeux noisette brillant d'amour pour ses petits. Elle avait depuis longtemps ignoré leurs racines, pour pouvoir mieux s'en occuper, avec plus de passion. Après tout, un chat n'est pas fautif de ses origines...
    Soudain, une rafale glaciale vînt les secouer avec énergie. Plusieurs objets divers volèrent dans le camp, un arbuste se coucha même. Mais le vent froid s'apaisa aussi rapidement qu'il était venu, laissant le camp dans un triste état. Personne n'avait rien vu, rien entendu. Tout cela s'était déroulé en quelques secondes.
    Mais tous y lurent un mauvais, très mauvais, présage...
    -
    Soleil Levant, le meneur des rebelles, se dressa sur le promontoire et lança l'appel d'un rassemblement. C'était aujourd'hui le premier jour de l'été, le sixième pour deux chatons du clan.
    Une fois que les chats présents au camp furent assez près pour l'entendre, il clama d'une voix forte, les yeux pétillants :
    « Aujourd'hui, nous allons nommer deux apprentis. Petit Esprit, Petite Neige, approchez, je vous prie. »
    Les petits appelés, ne cachant pas leur surprise, grimpèrent avec adresse sur le rocher, auprès de leur meneur, excités comme des puces. Lorsque le frère et la sœur échangèrent un regard, celui-ci brilla d'un amour fraternel si grand qu'il en fut émouvant. Aujourd'hui, c'était un grand jour. À partir d'aujourd'hui, ils devront oublier d'être jeunes, et apprendre à se battre. Apprendre à lutter.
    « Petite Neige, ton nom d'apprenti est Nuage de Neige. Ton mentor sera Perle d'Hiver. »
    La nouvelle novice poussa un cri de joie, avant de se précipiter contre sa mère. Puis elle tourna la tête vers le promontoire, où son son frère allait être nommé. Sans qu'elle comprenne pourquoi, un silence pensant s'était installé. La chatonne ne savait en rien que Petit Esprit était l'objet d'une prophétie, et qu'être son mentor engageait beaucoup de responsabilités...
    « Petit Esprit, ton nom d'apprenti est Nuage d'Esprit. Je serais ton mentor. »
    Un frémissement parcourut la foule, et même le principal concerné fut étonné. Mais point autant que sa mère, dont le cœur venait de se serrer. Elle avait peur.
    -
    Nuage d'Esprit ferma les yeux, tentant d'entendre les pulsations de la forêt. Les oreilles dressées, les moustaches frémissantes, les sens aux aguets, il écoutait. Un peu à sa droite, le novice entendit un mulot ; mais ce n'était pas celui-là qui l'intéressait. On ne lui avait pas demandé ce genre de proie.
    Comme d'habitude, il entra complètement dans la magie de la nature, oubliant tout le reste. Esprit était perdu dans un univers de sensations fortes, tout ce qui l'entourait semblant le percuter avec force.
    « Non ! »
    Une voix forte et autoritaire vînt le tirer de sa transe. Son mentor. Dressé sur un rocher, il observait son apprenti. Le soleil faisait scintiller sa fourrure rousse, comme si le meneur était enveloppé d'une toison de feu.
    « Tu dois rester en contact avec tout ce qui t'entoure, même quand tu chasses ; sinon, tu ne pourras pas prévenir quelque chose qui se passerai à côté de toi. Recommences. »
    Troublé, le novice hocha la tête, avant de se remettre aux aguets. Cette fois, il parvînt rapidement à trouver ce qu'il cherchait. Aucune effluve, aucun son ne lui indiquait que sa proie était là. Et pourtant, il la sentait.
    Comprenant au plus profond de lui-même que c'était le bon moment, le futur guerrier bondit souplement sur sa proie, toutes griffes dehors, dans une technique parfaite de chasse. Sous ses crocs tâchés de sang, le lapin succomba.
    Nuage d'Esprit avait gagné.
    Une bataille, mais pas la guerre... Sa première bataille.
    -
    Deux chatons, semblant proche de l'âge adulte, jouaient près d'un canyon. L'un avait un pelage aussi blanc que la neige, l'autre avait une fourrure tigrée, grise argentée. Les yeux brillants de malice, ils s'amusaient à se battre. Sortant parfois un coup de griffe, mordant une oreille par-ci, une queue par-là, rien ne semblait pouvoir atteindre leur bonheur. Mais, soudain, le gris tomba dans le précipice, comme si quelque chose y avait poussé. La blanche se retourna vivement, juste à temps pour voir une ombre féline disparaître derrière un buisson.
    Déchirée entre l'envie de suivre l'ennemi, ou de sauver son frère, elle décida de s'occuper du plus important. Mais un coup porté à son crâne la fit s'évanouir pesamment.

    Ses griffes plantées dans le roc du précipice, Nuage d'Esprit cherchait en vain un moyen de remonter. Finalement, il trouva une aspérité de la pierre, assez profonde pour qu'il puisse s'y engouffrer. Il découvrit avec surprise que cet abri improvisé aurait pu supporter une dizaine de chats.
    Le novice poussa un soupir de soulagement, quand une silhouette apparut soudainement devant lui. Yeux oranges, fourrure tigrée grise, silhouette fine mais musclée. Nuage d'Esprit ne s'y trompa pas. Bien qu'il avait un petit côté naïf, il était intelligent et réfléchi, et comprit à cet instant à qui il avait affaire.
    Retroussant les babines dans un rictus menaçant, l'apprenti feula :
    « Que me veux-tu ? »
    L'inconnu ne répondit pas, se contentant de regarder son fils avec des yeux cruels. Il lui tourna autour, avant de se retrouver derrière lui, face au chaton, face au vide.
    Contrairement à ce que tout le monde aurait fait à sa place, comprennant les intentions de l'adulte, Nuage d'Esprit garda son sang froid. Il planta son regard dans celui de l'Autre, le même que le sien. Et lui sauta dessus, comme lorsqu'il avait chassé son premier lapin.
    Sauf que là, la « proie » devenait le « prédateur ». Et c'était la proie qui attaquait le prédateur...

    Nuage de Neige ouvrit les yeux, un horrible pressentiment naissant dans son esprit. Elle jeta un regard vers le vide, avant de se reculer précipitamment, prise de vertiges. Puis, serrant les dents, elle commença à descendre, regardant sans doute pour la dernière fois le ciel...
    Oui, elle avait peur. Mais désirait sauver son frère.

    Le sang gicla, un cri de douleur fut hurlé. Nuage d'Esprit luttait vaillament, ne voulant s'avouer vaincu. Même si son adversaire était bien plus puissant que lui, l'apprenti combattrait jusqu'à la mort.
    Mais il perdit toute son assurance lorsqu'il vit une autre silhouette apparaître, celle de sa sœur. Elle rampa jusqu'à son agresseur, celui-ci étant concentré sur le chaton mâle. Malheureusement pour les deux novices, il se retourna brusquement, faisant tomber Nuage de Neige dans le vide.
    Un effrayant cri de douleur mêlé de chagrin et de haine retentit, et Nuage d'Esprit se jeta sur son père, avec toute la force dont il était capable. Ils tombèrent dans le vide.

    De l'eau. Un immense manque d'air.
    Le novice était aveuglé par le liquide, entraîné contre son gré par les flots. Il ne pouvait plus respirer, et sentait, pour la première fois, l'affolement le gagner. Il s'écrasa contre un rocher, et manqua de perdre conscience ; heureusement, l'apprenti s'accrocha à la vie, et grimpa tant bien que mal sur la pierre grise. Haletant, couvert de sang, le survivant s'effondra. Le sommeil l'emporta avant qu'il ait pu se tirer sur la berge.

    Une vague aspergea copieusement Nuage d'Esprit, le réveillant en sursaut. Surpris, il retrouva rapidement ses esprits, et se souvînt. Le combat, la chute... Tout. Sauf comment il s'était débarrassé de son assaillant. Ça, il avait beau chercher dans sa mémoire, mais ne s'en souvenait pas. Tant mieux, après tout...
    Les rapides s'étaient calmés, et le torrent était devenu une paisible rivière. Avec un soupir de soulagement, le novice se traîna jusqu'à la plage de galets, avant de chercher une sortie. Il ne tarda pas à apercevoir un sentier dans la roche, et s'y engouffra.
    -
    C'était aujourd'hui le neuvième printemps du novice de Soleil Levant. Ensemble, ils avaient travaillé dur, et le chaton était maintenant en âge de se battre, de chasser... De devenir un guerrier.
    Le meneur des rebelles sauta souplement sur le promontoire, et lança l'appel. Lorsqu'il demanda à Nuage d'Esprit de monter auprès de lui, l'apprenti s'empressa de s'exécuter. Après tout ce qu'il avait vécu, il lui semblait pouvoir avoir son nouveau nom.
    « Nuage d'Esprit, il est temps pour toi de devenir un guerrier. Aujourd'hui, et devant tout le clan, je te nomme Esprit Libre. »
    Des acclamations montèrent de la foule, mais le principal intéressé ne participa à ces festivités. Il avait le regard triste et nostalgique.
    Perle d'Hiver ne s'y trompa pas, et s'approcha de son fils, pour lui murmurer à l'oreille :
    « Nuage de Neige est sans doute aussi heureuse là où elle est. Sans l'oublier, cesse de penser à elle, et commence à songer à ton propre avenir. »
    Le nouveau guerrier hocha la tête, une lueur reconnaissante dans le regard. Il frotta son museau contre celui de sa mère, avant de se joindre aux félins rassemblés.
    Satisfaite, la femelle au pelage de neige s'éclipsa. Personne ne l'avait remarquée. Mais elle ne revînt plus jamais.
    -
    Une ombre se faufila parmi les taillis, se dirigeant vers la tanière du chef. Étant parti en chasse de nuit, Esprit Libre eût juste le temps de voir la silhouette entrer dans le gîte de leur meneur. Ayant un mauvais pressentiment, il courut à sa suite, et entra en trombe après l'inconnu, mais avec quelques secondes de retard. Elles lui furent fatidiques. Le guerrier eût juste le temps de voir l'étranger tuer son ancien mentor.
    Lorsque l'assassin se tourna vers lui, le guerrier gris fut glacé d'effroi en reconnaissant un guerrier du clan. Un traître. Il lui sauta dessus, mais le meurtrier eût le temps de sortir de la tanière. Esprit libre courut à sa suite, mais la silhouette avait disparu.
    Le guerrier avait perdu. Une bataille, mais pas la guerre.
    -
    Lorsque la mort de Soleil Levant fut annoncée au grand public, cela causa un grand émoi. À vrai dire, personne ne s'y attendait. De plus, le vétéran défunt n'avait eu le temps d'annoncer un lieutenant qui pourrait le remplacer.
    Le regard vide, après avoir enterré la dépouille de son ancien chef, Esprit Libre alla s'assoir dans un coin de la tanière des guerriers. Il faisait confiance aux autres pour tout arranger ; de toute façon, Spirit pensait qu'il ne servait à rien, vu qu'il n'avait pas pu sauver leur meneur.
    Au bout d'un moment, un guerrier vînt le chercher, lui soufflant à l'oreille qu'ils allaient élire leur nouveau chef. Avec une triste lassitude, le gris se leva et sortit à la suite du messager. Devant le promontoire, un des vétérans du clan se tenait, et observait les chats réunis.
    « À la suite de la tragique mort de Soleil Levant, notre bien aimé chef, nous allons élire son descendant. Qui, pensez-vous, pourrait assumer cette tâche ? »
    Un brouhaha de conciliabules de leva, avant qu'un nom, un seul, parcoure la foule. Un des guerriers s'approcha de celui près du promontoire, et lui souffla la réponse à l'oreille, avant de rejoindre les autres.
    Le vétéran, légèrement souriant, se redressa, et clama d'une voix forte :
    « Selon votre choix, notre nouveau meneur sera Esprit Libre. »


    Pseudo » Masouka.
    Code(s) du règlement » tongue
    ~
    Serez-vous actif ? Rolling Eyes
    Comment trouvez-vous le forum ? I love you
    Des idées pour l'améliorer ? Cool
    Autre chose à signaler ? Razz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Esprit Libre [Chef des Rebelles]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prisonnière de son esprit[Libre]
» (M) EZRA MILLER + l'esprit libre amoureux du monde
» La solitude désole le coeur et contente l'esprit. - Libre
» Obama en chute libre ...
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Reign of Cats :: ~ Administration ~ :: Présentations :: Fiches validées-
Sauter vers: